Description de la démarche

La Première Nation des Pekuakamiulnuatsh a amorcé au printemps 2019 une importante démarche visant à se doter de sa propre Constitution. L’adoption d’une Constitution et son élaboration dans le cadre d’un exercice de participation citoyenne et dans une approche de co-construction ont été identifiés comme un axe prioritaire, en vue de l’autodétermination de Première Nation, dans les orientations politiques 2017-2021 de Katakuhimatsheta (Conseil des élus). Cet exercice politique, communautaire et démocratique vise à rassembler les Pekuakamiulnuatsh dans une quête d’unité autour d’un projet de société inclusif, ancré au cœur de notre identité, de notre culture et de notre territoire. La démarche est portée par la Commission Tipelimitishun.

 

Pourquoi adopter une Constitution?

Tipelimitishun, signifie se gouverner soi-même. C’est un objectif noble et inspirant. C’est aussi un droit inaliénable que nous avons en tant que Première Nation. Ce droit est reconnu et encouragé par la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones dont le Canada est signataire. En adoptant notre propre Constitution, nous allons nous reconnaître comme peuple, reconnaître nos institutions, notre territoire ainsi que notre capacité à prendre nos propres décisions. Il s’agit d’un puissant outil de gouvernance sur le plan collectif qui nous permet de concrétiser notre droit inhérent à l'autonomie gouvernementale, tout en respectent le cadre juridique dans lequel nous vivons.